CSE | Du côté des pros

Comment renforcer les engagements environnementaux dans les entreprises ?

5 min
12.04.2022

Dans le cadre de la loi climat (août 2021), les représentants du personnel se voient reconnaître le droit à introduire l’environnement dans le dialogue social et bénéficient de droits nouveaux (accompagnement par leur expert pour demander des audits, analyse des bilans carbones et des bilans d’émission de gaz à effet de serre, voir suggestion d’alternatives). Comment les acteurs du dialogue social au sein de l’entreprise prennent-ils en compte les enjeux environnementaux ? Comment favoriser l’engagement de toutes les parties prenantes et la mise en place d’actions significatives et concrètes ?

Up a souhaité interroger le rôle que peuvent jouer les acteurs du dialogue social pour intégrer concrètement les enjeux environnementaux dans une stratégie d’entreprise.

L’environnement et le monde du travail

Partenaire de Up, le Groupe Technologia a mené début 2022 une grande Enquête Nationale auprès de salariés, d’IRP et de dirigeants sur le thème « L’environnement et le monde du travail ».

Parmi les principaux enseignements de cette enquête visant à mesurer le degré de maturité des acteurs de l’entreprise vis-à-vis de la préservation de l’environnement, il ressort que :

– Les personnes interrogées ont une conscience éveillée sur les enjeux environnementaux.
– L’engagement des répondants se traduit prioritairement par des petits gestes (68%) qui priment sur les actions collectives (32%).
– Pour 2/3 des représentants du personnel, la priorité est la question de l’emploi et de conditions de travail vs l’environnement.
– L’absence d’impulsion des Directions, qui doit passer par une stratégie partagée, des moyens financiers et une implication humaine à tous les niveaux de l’entreprise, est un frein.

Avec en toile de fond, la nécessité de dépasser l’opposition entre l’économique et la transition écologique : des investissements (perçus comme des coûts à court terme) pour des résultats sur l’environnement à moyen / long terme.

La parole à des représentants du personnel et acteurs de terrain

Lors du webinaire du 25 mars dernier, 4 représentants du personnel, au sein de structures à forte empreinte environnementale, ont été invités à venir s’exprimer et partager leurs points de vue. Toutes les entreprises ayant un rôle à jouer dans la transition écologique et pouvant agir de façon concrète, quel que soit leur secteur d’activité,
– Didier Rivelois, Délégué syndical CFE CGC Saint Gobain PMA Canalisation
– Jérôme Boussard, Délégué syndical CGT Stellantis (Ex PSA)
– Bertrand Dusanter, Délégué syndical ST-ME Eramet Ideas
– Eric Eriale, DP Eramet SLN et élu (USEONN-CFDT) au CE européen

UP EN ACTION POUR LA TRANSITION ECOLOGIQUE

Créateur de solutions de paiement et des services à utilité sociale et locale, la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) est le prolongement naturel de notre volonté, depuis 1964, d’impacter positivement la Société. Elle est inhérente à notre modèle coopératif, issue de racines militantes, et aujourd’hui pleinement intégrée à la stratégie du Groupe.

En plaçant la lutte contre le réchauffement climatique dans sa démarche de Responsabilité Sociétale des Entreprises, en encourageant ses pays à mener des actions de fond, Up se fixe des objectifs ambitieux, cohérents avec le principe d’une économie durable, pour contribuer chaque jour à préserver la planète au bénéfice des générations futures.

L’un des 2 axes de la stratégie environnementale du Groupe vise à guider et à orienter les efforts entrepris en matière de protection de l’environnement, en 3 étapes : mesurer ses impacts, agir concrètement en impliquant les collaborateurs et compenser ses émissions carbone résiduelles. Ainsi, en France, la compensation des principales sociétés Up permet de proposer des solutions neutres en carbone à ses clients – tout en soutenant des projets à forts bénéfices sociaux et environnementaux.

La mobilisation face au défi climatique y est portée comme un engagement fort et les contours d’une stratégie carbone y sont aussi définis.

– Up adhère au Pacte Mondial des Nations Unies depuis 2006, et se positionne au Niveau Advanced depuis 2009,
– 56,21% du papier de la production des titres du Groupe sont issus de forêts durablement gérées,
– 79% de la consommation d’énergie du Groupe est d’origine renouvelable,
– Up a obtenu la médaille Or Ecovadis en 2021, avec un score de 66/100.

Par ailleurs, pour accélérer concrètement la mobilité durable des salariés, thème désormais intégré dans les Négociations Annuelles Obligatoires (NAO), Up s’associe à Betterway pour proposer aux entreprises une solution innovante facilitant la mise en œuvre et la gestion du Forfait Mobilités Durables. Pour en savoir plus sur Betterway, téléchargez la fiche ci-dessous.

Externaliser la gestion de la mobilité de votre entreprise

Abonnez vous à notre Newsletter !

S'inscrire à la newsletter