CSE | Du côté des pros

Réinventer le dialogue social dans l’entreprise, un défi à portée de main.

6 min
18.11.2022

Changements réglementaires, explosion du télétravail, nouvelles attentes des salariés : ces dernières années ont fait bouger les lignes du dialogue social en entreprise. Dans ce contexte, est-il possible de repenser le dialogue entre direction, CSE et salariés, notamment grâce au numérique ? Up propose Ma Vie Pro, une solution innovante en partenariat avec Technologia.

Dans un monde qui change, l’entreprise évolue… et le dialogue social aussi

Depuis 2020 et la création d’une instance unique de représentation du personnel, le CSE (Comité social et économique), « les changements de réglementations ont amené à redéfinir le périmètre et le champ d’action de l’ensemble des acteurs du dialogue dans l’entreprise », constate Arnaud Breuil, Directeur des partenariats et de la coopération chez Up, à l’occasion d’un webinaire consacré au dialogue social. Les conditions des missions des représentants ont changé. Et l’entreprise aussi ! La crise sanitaire et la généralisation du télétravail ont ajouté de la distance entre direction, partenaires sociaux et salariés. En outre, on voit monter une quête de sens au travail, comme le montre le phénomène de Grande Démission.

Alors que les salariés ont de plus en plus besoin de participation et d’informations, le dialogue social ne peut rester cantonné aux échanges entre la direction et les représentants du personnel. Bien au contraire, « le terme de dialogue social recouvre toutes les relations existantes entre l’entreprise et ses salariés », précise Arnaud Breuil. L’enjeu du dialogue social est aujourd’hui d’impliquer, dans une communication circulaire et non plus verticale, l’ensemble des protagonistes en entreprise.

Communiquer avec les salariés, pourquoi ?

D’abord… parce que c’est un droit !  Un droit collectif et encadré, rappelle Arnaud Breuil : « Le cadre général est posé par le Code du Travail. Mais la libre expression est parfois l’objet d’accords d’entreprise afin de déterminer clairement ce qui relève des sujets confidentiels, et les moyens mis à disposition des CSE et organisations syndicales pour communiquer avec les salariés ». Les représentants ont une obligation de discrétion, qui concerne les informations présentant un caractère confidentiel et présentées comme telles par l’employeur. Mais attention aux abus ! « Un employeur ne peut pas considérer que tous les sujets sont de nature confidentielle », rappelle Arnaud Breuil. Les représentants du personnel doivent pouvoir effectuer leur mission d’information. Un rôle particulièrement important alors que les entreprises et collectivités publiques se réorganisent très souvent, générant un grand besoin d’informations.

Dialoguer, sur quels thèmes et avec quels moyens ?

 Les thématiques de communication des CSE sont nombreuses, détaille Marc Chenais, Directeur Général de Technologia : « Tout ce qui touche à la vie économique et sociale de l’entreprise, les thèmes et avis abordés en CSE, les négociations, les nouveautés des activités sociales et culturelles, les droits des salariés, les événements de la vie de l’entreprise, comme un déménagement… ».

A l’heure actuelle, les moyens disponibles et « traditionnels » sont les tracts et supports écrits, les réunions, l’intranet, la messagerie professionnelle, toujours avec l’accord de l’employeur. Cependant, ces moyens montrent leurs limites. « La réduction du nombre et de la disponibilité des élus avec la création du CSE comme instance unique rend les représentants du personnel plus difficiles à contacter », souligne Arnaud Breuil. La généralisation du télétravail et la disparition des délégués du personnel rendent encore plus difficile l’identification des personnes ressources dans l’entreprise.

La solution, une application : Ma Vie Pro

Face à ce constat, Up et le cabinet Technologia se sont penchés sur une solution pour fluidifier le dialogue. Mais aussi, faire de chaque salarié un véritable acteur du dialogue social.

Et c’est en s’inspirant des usages de la vie quotidienne que les deux partenaires ont développé une solution pour les CSE. « De nos jours, que l’on cherche une réponse à une question, une personne à contacter, on prend son smartphone et on tape la recherche dans une barre de recherche, pour trouver instantanément une réponse », précise Marc Chenais. L’application numérique Ma Vie Pro vise à apporter des réponses concrètes pour redynamiser le dialogue social à partir de cet objet devenu omniprésent dans le quotidien de tous. Alors que les outils numériques conduisent souvent à éloigner les individus, cette application vise à utiliser la technologie pour en créer de nouveaux.

Pensée pour les CSE, l’application Ma Vie Pro propose :

  • Des actualités sous forme de notifications. Plus besoin d’attendre le procès-verbal d’un CSE pour annoncer une information. On peut envoyer directement l’actualité à tous les salariés, informés par une notification, qui les renverra vers le document officiel si besoin.
  • Une FAQ avec barre de recherche. Tous les textes ressources – accords d’entreprise, accords de branche – sont enregistrés dans l’application. Un simple mot clé, comme « télétravail » et le salarié trouvera, sans chercher dans une foule de documents, tout ce qui a trait à ce sujet.
  • Une messagerie sécurisée. Plus de perte de temps pour identifier son représentant du personnel dans l’intranet de l’entreprise. La messagerie instantanée permet de le trouver rapidement et de le contacter en toute confidentialité.
  • Des sondages instantanés pour mieux comprendre les salariés. Avec Ma Vie Pro, les membres du CSE peuvent, à tout moment, interroger l’ensemble des salariés sur des points précis et sur leurs attentes, notamment lors de négociations.

Pour en savoir plus sur l’offre CSE du groupe Up, cliquez ici.

Abonnez vous à notre Newsletter !

S'inscrire à la newsletter