CSE | Du côté des pros

Maintenir le lien social : 3 retours d’expériences

4 min
11.06.2021

Directions et représentants du personnel ont agi en complémentarité durant la crise épidémique pour maintenir les liens avec les salariés, le b.a.-ba de la QVT.

La visio-conférence organisée le 18 juin par le groupe Up en partenariat avec le Lab’RH en clôture de la semaine de la QVT aura mis au jour trois manières de prendre le pouls des salariés pendant le confinement. Trois initiatives différentes mais en totale adéquation avec l’esprit du programme d’innovation collaborative engagé par le groupe Up avec l’ensemble de ses parties prenants. De quoi inspirer.

La participation

La direction de la CAF du Rhône a expérimenté la solution Wittyfit pour évaluer la satisfaction des 1000 salariés sur la façon dont l’entreprise a géré la crise du covid-19 et concilié la santé des salariés avec la qualité de service rendu aux bénéficiaires. La note de 8,2/10 est une source de satisfaction. Grâce à cette solution, les salariés ont également partagé pas moins de 200 idées ou suggestions pour améliorer l’organisation du travail.

« La période que nous venons de traverser a apporté la preuve que nous pouvions travailler autrement avec efficacité, de façon plus transversale dans la confiance et l’autonomie sur des objectifs partagés. C’est une opportunité d’enrichir le projet d’entreprise tout en gardant en tête les risques d’exclusion », souligne Sylvaine Houdy, en charge de la conduite du projet d’entreprise engagé fin 2019 sur un mode participatif.

L’écoute

Chez Innothera, une entreprise familiale pharmaceutique qui assure l’essentiel de sa production en France, la direction avait mesuré fin 2019 sa qualité humaine avec la solution de Better Human. 90 % des 800 salariés en poste en France ont répondu à la grille de questions du cabinet. La restitution des résultats qui devait se faire au niveau de chaque équipe a été bousculée par le confinement. Depuis, chaque manager s’est vu remettre une petite grille de six questions 100 % maison, à passer en revue avec chaque collaborateur. « Il s’agit de prendre quelques minutes pour voir comment les salariés ont vécu la période et comment ils se projettent. C’est essentiel car des salariés ont tout simplement de grandes difficultés à se déconfiner », explique Xavier Tedeschi, le directeur des relations humaines. De quoi remettre en perspective les séances de restitutions collectives sur la qualité humaine.

La communication

Selon Xavier Caspard, délégué syndical CGT chez Castorama à Strasbourg et par ailleurs en charge de la communication du syndicat sur les réseaux sociaux, « les salariés ont besoin de recouper les informations de la direction pour se rassurer. Nous y contribuons avec une liberté que la direction ne peut pas se permettre. Notre action est complémentaire ». La chaîne Youtube du syndicat a dépassé les 1000 abonnés. Une véritable communauté s’est formée autour des lives. Le ton est résolument détendu avec une priorité : informer et répondre aux questions.

Bien consciente de la caisse de résonance que représente le syndicat, la direction a donné son accord pour que Xavier puisse filmer en mode vlog la visite guidée de son magasin avant la réouverture. L’occasion de rassurer les salariés en montrant les mesures de sécurité mises en place. Une excellente illustration d’un dialogue social conduit en bonne intelligence, tandis que les représentants du personnel de la CAF du Rhône et d’Innothera ont été d’autant plus impliqués dans les projets de mesure du climat social qu’ils en sont les premiers relais.

Abonnez vous à notre Newsletter !

S'inscrire à la newsletter