Inspirations | Une économie sociale, solidaire et écologique

Acteurs de l’ESS : engagés pour les territoires

5 min
22.11.2022

La coopérative Up est, depuis de nombreuses années, partenaire du Mois de l’Economie Sociale et  Solidaire, événement national qui vise à valoriser la diversité des acteurs de l’ESS, leurs initiatives et leur contribution à une société plus orientée vers les besoins humains, dans les territoires. La preuve au travers des projets et de l’engagement des deux lauréats nationaux du prix du Mois de l’ESS 2022. 

Selon l’enquête menée par ESS France, conjointement avec Harris interactive France, 96% des Français estiment que les entreprises se doivent d’avoir une responsabilité territoriale. Pour 68% des Français, l’entreprise doit être au service de son territoire d’implantation. On peut souligner deux dimensions complémentaires : l’empreinte territoriale et l’engagement territorial.

Parmi les critères de sélection du prix du Mois de l’ESS, l’ancrage territorial des structures candidates a été passée au crible :  Importance locale, ancrage dans la vie sociale des territoires, implantation territoriale, fédération des acteurs locaux. 

Catégorie transition écologique : Passeurs de terres 

Coopérative d’acquisition de foncier agricole située en région Pays de la Loire, Passeurs de terres a été créée en 2018 par Terres de Liens Pays de la Loire et des acteurs de l’agriculture paysanne (CAB, FRCIVAM, LPO, AFOCG)

Grâce à de l’épargne solidaire collectée auprès des citoyens, la coopérative achète des fermes destinées à des personnes souhaitant s’installer en agriculture bio et n’ayant pas un accès facilité au foncier agricole. Les objectifs : 

  • Installer de nouveaux paysans bio,  
  • Favoriser l’accès à un outil de travail complet (terres + bâtiment + maison) via un bail spécifique,  
  • Lutter contre la spéculation foncière (les terres acquises ne seront jamais revendues), 
  • Préserver et développer la biodiversité sur les fermes.  

L’impact en matière de transition écologique est significatif. Passeurs de terres, au travers des 6 fermes acquises pour le moment, préserve actuellement 145 ha de terres agricoles qui sont ou vont être menées en agriculture biologique. Les agriculteurs, ainsi installés, favorisent des pratiques plus vertueuses pour préserver l’environnement et le respect animal. Ils contribuent à la production d’une alimentation locale plus saine et approvisionnent des circuits locaux, évitant ainsi les transports de leurs productions à un coût écologiquement élevé.  

Et l’ancrage territorial est réel : collaboration avec les structures et réseaux de l’agriculture paysannes (GAB, Civam, Ciap…) et mise en œuvre d’actions communes. Mais aussi partenariat avec les collectivités territoriales engagées dans la préservation du foncier agricole. 

Un projet totalement en phase avec les valeurs de la CRESS Pays de la Loire : le collectif et l’intercoopération.

Catégorie utilité sociale  : C’Cité, Fédération des Aveugles Alsace Lorraine 

C’Cité, anciennement Fédération des aveugles Alsace Lorraine, existe depuis 113 ans et a pour objectif de représenter, accompagner et défendre les personnes aveugles et malvoyantes dans le Grand Est.

Le « LICHT ! » est un tiers-lieu strasbourgeois qui concrétise l’ambition portée par C’Cité et vise à mettre en lumière les personnes aveugles et malvoyantes. 5 projets innovants et insolites sont déployés par le « LICHT ! », alliant inclusion et écoresponsabilité :  

  • Un café-boutique (le café LICHT !) pour former aux métiers de la restauration mais également proposer à la vente les objets de notre atelier artisanal,  
  • Une cuisine connectée et adaptée pour réapprendre à cuisiner en toute sécurité, 
  • Un atelier artisanal et écoresponsable de upcycling et de fabrication d’objets design,  
  • Un espace événementiel sensoriel plongé dans le noir,  
  • Une champignonnière bio (le bunker comestible) pour former aux métiers du maraichage. 

Le « LICHT ! » répond au besoin d’engagement concret pour l’inclusion et l’écoresponsabilité sur notre territoire : 1.7 million de personnes sont aveugles ou malvoyantes, et une personne sur deux d’entre elles est sans emploi, soit le double de la population en général. Le projet permet de changer le regard, pallier l’isolement, tisser et renforcer les liens sociaux tout en rendant accessible les métiers de la transition écologique et renforcer l’employabilité et l’insertion en milieu ordinaire des personnes en situation de handicap. 

Le déploiement de partenariats locaux est un levier important de développement : le cabinet strasbourgeois CNB Architectes, l’atelier de design durable strasbourgeois Bouillons, l’Eurométropole de Strasbourg, la Collectivité Européenne d’Alsace, la Fédération des Aveugles et Amblyopes de France, le Comité National de Coordination de l’Action pour le handicap, AG2R Agirc-Arrco, Domial, Fondation Batigère ainsi qu’un réseau de partenaires pour la commercialisation des produits du « LICHT ! » ou des leurs, pour s’inscrire dans une économie locale et circulaire.  

ENQUETE RESPONSABILITE TERRITORIALE DES ENTREPRISES

Dans un contexte où les enjeux de la cohésion sociale et de la transition sont particulièrement prégnants, la notion de responsabilité territoriale des entreprises paraît constituer un socle indispensable pour penser le modèle de l’entreprise de demain.  

ESS France a lancé, conjointement avec Harris interactive France, un sondage interrogeant un échantillon de 1002 personnes représentatif des Françaises et Français âgés de 18 ans et plus, et venant questionner les attentes des Français envers les entreprises en matière de responsabilité territoriale ainsi que leur perception de l’engagement des entreprises dans ce domaine. 

Pour télécharger les résultats de l’enquête, cliquez ici.

Abonnez vous à notre Newsletter !

S'inscrire à la newsletter