Inspirations | Une société inclusive

L’élan de générosité des salariés du groupe Covea

5 min
01.12.2021

En 2020, les Français ont fait preuve d’un exceptionnel élan de générosité et d’une grande confiance envers les associations et fondations d’intérêt général fortement mobilisées par la crise sanitaire et sociale de la Covid-19 et ses conséquences : + 13,7% de dons entre 2019 et 2020 (Baromètre de la générosité 2020 – France Générosités). Une tendance qui s’est confirmée chez Covea qui a mis en place en 2020 une collecte solidaire d’envergure auprès de ses salariés, avec l’aide du groupe Up, au profit d’Action contre la Faim.

David Porcheron, Directeur dynamique interne et communication interne du groupe Covea (MAAF, MMA, GMF), présente les enjeux et résultats de cette opération.

Pourquoi avoir proposé la mise en place d’une collecte digitale au profit d’Action contre la Faim ?

Notre projet est né en septembre 2020, dès le début du 2ème confinement. Il concrétisait une volonté simple : être solidaires des Français qui allaient être confrontés pendant l’hiver à la précarité, notamment alimentaire.

    Notre ambition était que les 21 000 salariés du groupe Covéa, chez eux en télétravail, puissent témoigner de leur solidarité de manière collective et concrète. Créer un élan de solidarité malgré la distance, pour lutter contre la précarité alimentaire en France, c’est un sujet qui nous tient à cœur.

Quels objectifs souhaitiez-vous atteindre ?

Premier objectif : faire appel aux valeurs citoyennes chères au groupe et aux salariés, en plus de la solidarité qu’ils pouvaient exercer par ailleurs, à titre privé. Nous avons sollicité des dons de titres-restaurant UpDéjeuner® avec un principe d’abondement par le groupe pour chaque don. Ceci a généré un effet de levier et a amplifié la solidarité collective.

 

Deuxième objectif : renforcer encore l’engagement sociétal de Covea par le biais de ce soutien financier à une association caritative. Nous sommes clients du groupe Up, qui est partenaire d’Action contre la Faim  depuis plus de 10 ans, c’est pourquoi notre choix s’est porté sur cette association.

Vous avez déployé un plan de communication important, avez-vous pu en mesurer les effets au sein de l’entreprise ?

Pendant ces moments d’isolement pour les salariés, nous avons effectivement mis l’accent sur cette opération : prises de parole de la direction générale, emailings d’informations ou encore des articles publiés sur notre intranet.

Nous avons également valorisé un compteur dans lequel s’incrémentait au fur et à mesure la contribution des salariés, en volume de dons et en euros sur la période du 18 novembre au 31 janvier 2021. Rendre concret et tangible l’élan collectif de solidarité était important pour nous tous.

Les salariés ont tout de suite répondu présents. Les modalités techniques pour donner étant simples et faciles via « Je Dej, Je Donne« . L’opération a connu un vrai succès pendant près de 2 mois et demi.

Quel bilan tirez-vous de cette opération ?

Avant cette opération de collecte solidaire, le groupe organisait déjà des journées solidaires qui permettaient aux salariés de donner de leur temps pour aider une association. Par exemple, en faisant des travaux dans un local, en aidant à faire la récolte dans un potager solidaire. Ces actions n’ont malheureusement pas pu se mettre en place en 2020, pour les raisons que nous connaissons tous.
Finalement, ce sont ces moments manqués qui se sont transformés en une opération digitale. C’était une belle opportunité pour maintenir cet élan naturel de solidarité de nos salariés. Nous sommes très fiers de cette opération. Nous avons dépassé les 11 000 dons, pour un montant global de plus de 203 000 €. C’est magnifique !


C’est également une vraie fierté de pouvoir témoigner que nos collaborateurs contribuent concrètement à l’engagement mutualiste et solidaire de Covea, malgré les conditions compliquées que nous avons tous subies. Tous se sont mobilisés fortement pour lutter contre la précarité alimentaire.


Cela vous a permis de nourrir votre démarche sociétale ?

La structuration de la démarche RSE de Covea était, à l’époque en tout cas, naissante. Depuis elle a franchi un cap, notamment en faveur des territoires.
Nous sommes bien alignés sur cette politique d’engagement sociétal, à travers cette dynamique solidaire fléchée vers la lutte contre la précarité alimentaire, mais qui peut se déployer sur beaucoup d’autres causes.
L’opération “Je Dej, Je Donne” est née en 2009 du partenariat entre Action contre la Faim et le groupe Up, émetteur des titres UpDéjeuner®. « Je Dej, Je Donne » est un dispositif de don par titres-restaurant simple et concret, pour agir en soutien aux populations pour qui, se nourrir est encore un combat quotidien. Action contre la Faim agit pour sécuriser l’accès à une alimentation saine pour tous.

Pour faire un don à Action contre la Faim, cliquez ici

Abonnez vous à notre Newsletter !

S'inscrire à la newsletter