Actualités
Enjeux sociétaux
Chèque Domicile
Le monde du travail
Une société inclusive
9 min
20.11.2023

Emploi des personnes en situation de handicap : déployer une politique volontariste

La 27e semaine européenne pour l’emploi des personnes en situation de handicap s’ouvre du 20 au 26 novembre 2023. Aujourd’hui 1 Français sur 6 est en situation de handicap (selon l’APF France handicap) et rencontre des difficultés à trouver et garder un emploi.

Au-delà des obligations imposées par la loi handicap, les entreprises ont tout intérêt à mettre en œuvre une politique handicap volontariste. Focus sur les leviers dont elles disposent pour intégrer et accompagner au mieux les personnes en situation de handicap.

Les obligations des entreprises en matière de handicap

Les entreprises de plus de 20 salariés doivent embaucher au moins 6% de travailleurs handicapés. Le cas échéant, elles doivent verser une contribution financière à l’Agefiph, association paritaire chargée de soutenir le développement de l’emploi des personnes handicapées (loi du 10 du juillet 1987 en faveur de l’emploi des personnes handicapées).

Depuis 2020, la réforme de l’Obligation d’Emploi des Travailleurs Handicapés (OETH) est entrée en vigueur : Toutes les entreprises, y compris celles de moins de 20 salariés, doivent désormais déclarer les actions menées en faveur de l’emploi des personnes handicapées.

Le mode de calcul a également changé : le décompte de l’OETH se fait avec toutes les formes d’emploi (CDI – CDD – contrats pro & d’apprentissage – stages), au niveau de chaque entreprise et non plus de chaque établissement.

Le recours à la sous-traitance responsable ouvre également un droit à des déductions de sa contribution Agefiph. 3 types de sous-traitants sont concernés :

– Esat (Etablissements ou services d’aide par le travail) anciennement les CAT,

– Entreprise Adaptée (EA), entreprises du secteur ordinaire comptant 55% de travailleurs handicapés,

– Travailleur Indépendant Handicapé (TIH) ou freelance handicapé.

Ne pas négliger le handicap invisible

Qu’est-ce que le handicap ? La loi du 11 février 2005 portant sur l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées pose la définition suivante :

« Constitue un handicap, au sens de la présente loi, toute limitation d’activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne, en raison d’une altération substantielle, durable ou définitive d’une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, d’un polyhandicap ou d’un trouble de santé invalidant. »

Il ne faut cependant pas oublier qu’un handicap n’est pas toujours visible et détectable. Et que même si le handicap est invisible, le trouble dont souffre la personne peut fortement impacter sa qualité de vie. Seulement 2% des personnes en situation de handicap sont en fauteuil roulant et 80% des handicaps déclarés sont invisibles (selon handiNorme.com). Le handicap invisible pouvant être par exemple une déficience visuelle ou auditive, un trouble mental comme la bipolarité, une dyslexie ou une maladie chronique.

Faire du handicap un enjeu d’entreprise

L’inclusion des personnes en situation de handicap, qu’il soit visible ou invisible, peut être un vrai point fort pour les entreprises. Cette démarche s’inscrit en effet légitimement dans une stratégie RSE et contribue à améliorer la qualité de vie et de conditions de travail (QVCT). Déployer une politique handicap volontariste nécessite cependant de faire évoluer les mentalités, lutter contre les préjugés et créer les conditions d’une bonne intégration, en agissant à plusieurs niveaux, de la politique RH bien sûr, en passant par le management et l’adaptation de l’organisation.

La diversité et la tolérance au cœur de la culture d’entreprise

La prise en compte du handicap dans le milieu professionnel vise à créer et entretenir un climat de confiance favorable à l’intégration et à l’évolution des collaborateurs en situation de handicap. Sensibiliser et informer sur le handicap permet de créer les conditions du bien vivre en entreprise, pour tous les profils de salariés et renforcer l’efficacité collective.

Le but premier d’une sensibilisation au handicap pour les entreprises est de changer la perception des collaborateurs en ce qui concerne le handicap au travail. De nombreux messages peuvent être véhiculer pour lutter contre les idées reçues et permettre de lever leurs appréhensions quant aux relations avec des collègues en situation de handicap :

  • Un salarié en situation de handicap n’est pas une charge de travail supplémentaire pour ses collègues
  • Aucun métier, aucun poste n’est réservé ou interdit aux personnes en situation de handicap
  • La majorité des handicaps sont compatibles avec une activité professionnelle.
  • La situation de handicap peut aussi être liées à des problèmes de santé courants : ceci peut arriver à tout collaborateur à un moment de sa vie professionnelle.

Certaines initiatives spécifiques peuvent être mises en place en particulier pour ouvrir le dialogue, lors de la semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées :

  • Le Duoday : une personne en situation de handicap compose un duo avec un professionnel afin de découvrir son métier et de s’immerger dans son quotidien.
  • L’opération 1 jour, 1 métier en action : accueillir le temps d’une journée une personne handicapée pour lui faire découvrir votre entreprise.

Construire une politique RH attractive avec Up

Avec sa gamme de solutions permettant d’améliorer la qualité de vie et le pouvoir d’achat, Up apporte des leviers concrets, simples et efficaces pour attirer et fidéliser tous les talents, quelle que soit la taille de l’entreprise : le titre restaurant UpDéjeuner, le CESU Chèque Domicile, la plateforme de consultation des aides publiques Klaro – Ex Toutes Mes Aides et la carte multi-avantages UpOne.

Prendre en compte les besoins des travailleurs handicapés

Il est indispensable de faciliter l’intégration des personnes handicapées dans l’entreprise, en fonction de leur handicap. Cela passe par la prise en compte de différents éléments :

  • Aménagements du poste de travail : fauteuil ergonomique, outillage ou véhicule adapté, matériels informatiques spécifiques…
  • Aide sur mesure : dans certains cas, l’intervention d’un tiers peut permettre de compenser le handicap. Par exemple, un traducteur en langue des signes pour une personne sourde.
  • Aménagements organisationnels : une tâche ne pouvant être réalisée par le salarié handicapé peut être confiée à un collègue du même atelier ou du même service dans le cadre d’une réorganisation.
  • Formation professionnelle pour ajuster les compétences de la personne aux exigences du poste de travail.
  • Tutorat pour les personnes ne disposant pas d’une totale autonomie ou nécessitant un encadrement spécifique.
  • Package d’avantages sociaux sur mesure, comprenant notamment le CESU Chèque Domicile.

CESU Chèque Domicile : un outil au service de votre politique handicap

Le Chèque Emploi Service Universel Chèque Domicile est un titre paiement préfinancé qui permet de faciliter le quotidien des salariés en leur offrant l’accès à 26 types de services à la personne : garde d’enfants (crèche, assistante, maternelle, baby-sitter, …), soutien scolaire, ménage, repassage, jardinage, assistance aux personnages âgées, aux personnes en situation de handicap.

Le Chèque CESU répond à de nombreux besoins liés au handicap. Il permet au salarié handicapé de faire appel à des prestataires spécialisés dans le handicap, auprès de société d’aide à la personne. Le dispositif s’adresse à tous les collaborateurs qui bénéficient de la Reconnaissance de qualité de travailleur handicapé, ayant besoin d’une aide à domicile.

Le CESU préfinancé est exonéré de cotisation de sécurité sociale et fiscale dans la limite du plafond annuel par bénéficiaire fixé jusqu’à 2 301€.

Un outil qui permet de favoriser l’équilibre de vie et le bien-être

Le CESU Chèque Domicile est un outil adapté pour accompagner les salariés en situation de handicap concrètement et au quotidien et leur offrir une meilleure qualité de vie et des conditions de travail :

  • Ouvrir la parole des personnes en situation de handicap : Les salariés peuvent hésiter à déclarer leur handicap, par crainte d’être stigmatisés et/ou méconnaissance de leurs droits. Informer de la mise en place du CESU Chèque Domicile au profit des travailleurs handicapés, dans le cadre d’une communication globale favorisant la tolérance et la bienveillance, peut permettre d’identifier au sein des effectifs des personnes en situation de handicap.
  • Réduire la fatigabilité et la charge mentale des personnes en situation de handicap : grâce au CESU Chèque Domicile, les personnes handicapées peuvent bénéficier d’une aide logistique et pratique précieuse.
  • Améliorer le confort de vie : l’obtention d’une aide à domicile permet non seulement d’améliorer les conditions de travail mais aussi d’augmenter leur confort de vie.
  • Augmenter leur pouvoir d’achat : L’entreprise peut financer les Chèques Emploi Service Universel jusqu’à 100%. Les bénéficiaires ont également droit à un crédit d’impôt de 25% accordé sur la somme des aides versées. Un vrai plus pour le pouvoir d’achat.

Le CESU Chèque Domicile pour une politique handicap volontariste

Le Chèque Emploi Service Universel Chèque Domicile permet à l’entreprise de déployer une politique handicap engagée et positive, de contribuer à l’équilibre de vie des salariés en situation de handicap et de renforcer sa stratégie RSE.

Découvrir le CESU Chèque Domicile

Zoom sur l'Essentiel
avec la newsletter UpCoop !

  • Contenus premium et des actualités pour vous inspirer
  • Éclairages et conseils en lien avec votre métier (Dirigeants, RH, CSE, Managers …)
  • Cas pratiques et témoignages de clients ou d’experts
  • Agenda des évènements à ne pas manquer

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

17.04.2024

Amours, amitiés : alliés de la Qualité de Vie et des Conditions de Travail ?

Plus de 60% des français plébiscitent la place des émotions au travail, tout en se méfiant aussi des risques liés aux relations amoureuses et amicales. Entre atouts ...

16.04.2024

Comment redonner de l’attractivité aux métiers de la fonction publique ? 

Le constat est sans appel. Les carrières publiques ne font plus recette, les candidats aux concours se font alors plus rares et la fonction publique peine à recruter. Si l’...

08.03.2024

Journée internationale des droits des femmes :  Interview croisée de deux femmes leaders

La journée internationale des droits des femmes 2024 a pour thème « Investir en faveur des femmes : accélérer le rythme ». Dans le monde du travail, cette thématique ...
Photo de la lutte contre les inégalités homme femmes

Lutte contre les inégalités hommes femmes – Le rôle de l’Entreprise

Sous l’impulsion de la socialiste et militante féministe Olympe de Gouges, la première « journée internationale des droits des Femmes » s’est déroulée en 1911, et ...
Photo de plusieurs salariés à une réunion

17.01.2024

QVCT & innovation : enjeux RH 2024 

Le capital humain est la clé de voûte de la réussite des organisations. Au-delà de la gestion administrative, les professionnels RH sont en première ligne pour accompagner ...

12.12.2023

5 idées reçues sur la qualité de vie et des conditions de travail (QVCT)

Le monde du travail évolue en continu, tout comme le rapport au travail et les aspirations des salariés. Dans ce contexte, les organisations doivent s’adapter, pour préserver ...
Retrouvez toutes les actualités liées