Enjeux sociétaux
Le monde du travail
5 min
28.11.2022

Giving Tuesday : 3 bonnes raisons d’organiser une collecte de dons

Mouvement de générosité né aux États-Unis en 2012, le Giving Tuesday met la générosité et la solidarité en lumière au cours d’une journée (le 29 novembre) en célébrant le don sous toutes ses formes. L’occasion de partager les 3 bonnes raisons pour une entreprise de concrétiser son engagement sociétal par une collecte solidaire de dons. 

L’entreprise et les enjeux du monde du travail ont radicalement changé. Valeurs humaines et engagement sociétal doivent être au cœur du projet et de la culture de l’entreprise, dont l’utilité sociale est questionnée et jaugée.  

Pour rendre concrète et visible leur stratégie RSE, mais aussi enrichir leur marque employeur et renforcer le collectif, les entreprises ont tout intérêt à mobiliser les salariés autour d’actions engagées et concrètes, telles qu’une collecte solidaire de dons. 

1/ Rendre concrète & visible sa stratégie RSE

En 2022, contribuer aux défis sociétaux & environnementaux n’est plus une option pour une entreprise mais une nécessité, pour répondre aux exigences de toutes les parties prenantes (clients, salariés, partenaires, fournisseurs) et pour rester compétitive et attractive.

La RSE, Responsabilité Sociétale d’Entreprise, prend des formes variées au sein des organisations et chacune montre un degré de maturité différent. Dans une TPE, une PME, une ETI ou un grand groupe, déployer une stratégie structurée de RSE ne répond pas à la même réalité. C’est ce qui ressort du Baromètre RSE 2022 réalisé par Vendredi, la plateforme de l’engagement citoyen.

Il y a pourtant un dénominateur commun : se donner autant que possible les moyens de concrétiser son engagement sociétal, pour matérialiser sa stratégie RSE. Et quoi de plus concret, engagé et tangible qu’une collecte solidaire de dons ?!

2/ Enrichir sa marque employeur

Sur le marché du travail, les cartes sont rebattues, comme en témoigne le phénomène de grande démission. Attirer et recruter de nouveaux talents est un défi pour les fonctions RH, tout comme retenir et fidéliser des salariés, qui s’interrogent et n’hésitent plus à s’affirmer. L’entreprise doit plus que jamais développer sa marque employeur et prouver qu’elle est en capacité de répondre aux besoins, attentes des salariés, présents et futurs.

Ces derniers sont très attachés aux valeurs : 2 actifs sur 3 souhaitent travailler pour des entreprises dont ils partagent les valeurs (Source : Etude Manpower « comment aider les employés à s’épanouir » – Décembre 2021). Et selon une étude menée en ligne entre janvier et avril 2022 ; 69% des candidats en recherche d’emploi ont déclaré comme important ou très important le fait de travailler pour une entreprise engagée dans une démarche RSE.

S’ils prêtent attention aux engagements de l’entreprise, ils sont également méfiants : 33% des Français estiment qu’il s’agit d’une stratégie marketing, 42% estiment qu’il s’agit d’engagements superficiels et seulement 23% estiment qu’il s’agit d’engagements profonds (Source : Etude Harris Interactive « les Français et les entreprises engagées » menée en février 2022)

Démontrer, au travers d’une collecte de dons, que la solidarité est une valeur humaine forte et que la RSE est un engagement réel et concret est donc un levier stratégique pour l’entreprise. 

3/ Fédérer et renforcer le collectif  

Dans un contexte de généralisation du télétravail et de montée en puissance du travail hybride, les salariés, éloignés de leur lieu de travail, peuvent se détacher de l’entreprise. Le sentiment d’identité collective risque alors de s’étioler et l’implication des collaborateurs diminuer.

Le meilleur moyen de maintenir le collectif est de lui redonner du sens et favoriser une culture d’entreprise fondée sur des valeurs humaines fortes auxquelles tous les salariés pourront s’identifier et adhérer, et qui renforcera leur sentiment d’appartenance et de fierté.  

Faire front ensemble pour défendre une noble cause fait complètement sens pour le collectif et le bien commun et contribue à consolider le lien entre le salarié et l’entreprise. C’est le constat fait par le groupe Covea, qui a mis en place une collecte solidaire d’envergure auprès de ses salariés, avec l’aide du groupe Up, au profit d’Action contre la Faim.

Up Giving Tuesday avec Action contre la Faim

À l’occasion du Giving Tuesday 2022, Up propose à ses salariés, comme des milliers de bénéficiaires du titre-restaurant UpDéjeuner, de soutenir les populations pour lesquelles se nourrir est encore un combat.

Du 29 novembre au 2 décembre, Up met en place une opération dédiée pour ses salariés dans le cadre de l’opération Je Dej, Je Donne. 

Pour Up, appartenir au secteur de l’économie sociale s’accompagne d’une double exigence de solidarité et de responsabilité. C’est pourquoi, à l’occasion de cet événement engagé, Up abondera le montant des dons collectés au profit d’Action contre la Faim. 

Pourquoi organiser cette collecte chez Up ?

1 – Créer un événement solidaire, qui correspond à Up et qui permet de mobiliser le collectif pour atteindre un objectif tous ensemble ! 

2 – Sensibiliser les collaborateurs aux interventions d’Action contre la Faim, un des partenaires historiques de Up, avec qui a été lancée l’opération Je Dej, Je Donne en 2009.

3 – Renforcer et concrétiser la démarche solidaire et responsable de Up. 

4 – Contribuer à l’accès à l’alimentation durable pour tous ! Avec 297 € soit environ 30 titres-restaurant UpDéjeuner, un traitement d’urgence complet pour 11 enfants atteints de sous-nutrition peut être mis en place. 

Zoom sur l'Essentiel
avec la newsletter UpCoop !

  • Contenus premium et des actualités pour vous inspirer
  • Éclairages et conseils en lien avec votre métier (Dirigeants, RH, CSE, Managers …)
  • Cas pratiques et témoignages de clients ou d’experts
  • Agenda des évènements à ne pas manquer

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

10.07.2024

QVCT dans la fonction publique : Un atout pour l’attractivité et l’engagement des agents

Dans la fonction publique, tout comme dans le secteur privé, la mise en place d’une démarche de qualité de vie et des conditions de travail (QVCT) né...

20.06.2024

Fonction publique territoriale : les défis des RH en 2024

Manque d’attractivité, vieillissement des agents, transitions écologique et numériques, budgets restreints : les chantiers ne manquent pas pour les direction des ressources humaines dans les collectivités et ...

23.05.2024

Faire vivre la démocratie dans l’entreprise

La société coopérative UpCoop, maison-mère du groupe Up, conçoit des moyens de paiement et des services qui permettent à des entreprises ou des collectivités d’amé...

21.05.2024

Semaine en 4 jours : les Français sont-ils prêts ?

Cette nouvelle organisation du temps de travail ne concerne pour le moment que 10.000 salariés dans l’Hexagone, mais l’idée gagne du terrain, dans le privé ...

26.04.2024

Quelle est la perception des syndicats de salariés en 2024 ?

A l’occasion du 1er mai, journée internationale des travailleurs, focus sur la perception des syndicats, qui œuvrent pour les conditions de travail et de vie des salarié...

La santé au travail, enjeu majeur de la Qualité de Vie et des Conditions de Travail

« Le travail, c’est la santé », disait la chanson. Est-ce vraiment le cas en France en 2024 ? A l’occasion de la journée mondiale de la santé et ...
Retrouvez toutes les actualités liées