Expertises
Collectivités
6 min
02.02.2023

Donner aux citoyens les moyens de consommer mieux 

Dans un défi de transition alimentaire, Dijon métropole octroie chaque mois aux populations les plus précaires des chèques de Services ciblés sur les fruits, les légumes et légumineuses comme levier de meilleures pratiques alimentaires. La coopérative UpCoop, engagée pour une alimentation saine et un meilleur équilibre de vie, aux côtés des collectivités, a le plaisir de souligner cette brillante initiative. 

Qu’est-ce que la transition alimentaire ?

Au sens premier, la transition alimentaire désigne dans son acception globale le processus par lequel une société modifie sa manière de produire et de consommer des aliments. La transition alimentaire est l’évolution de notre modèle alimentaire en respectant davantage la santé humaine, de notre planète et du bien-être des animaux.  

“ On entend généralement par transition alimentaire le mouvement vers un régime plus sain, plus écologique et plus éthique, mouvement concrètement formulé par une baisse de la consommation de produits gras, carnés et sucrés, une augmentation de celle de fruits, légumes et légumineuses. “ Tristan Fournier, sociologue, Chargé de recherche au CNRS. 

Le saviez-vous ?

Dans cet objectif de transition alimentaire, le gouvernement français a récemment mis en place la « loi pour l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et une alimentation saine et durable » – dite loi EGAlim – définitivement votée le 2 octobre 2018 à l’Assemblée nationale puis promulguée le 30 octobre de la même année. 

La loi EGAlim a acté la mise en place à titre expérimental d’un menu végétarien dans la restauration scolaire, de la maternelle jusqu’au lycée, au moins une fois par semaine, à compter de novembre 2019 et pour une durée de deux ans. Pour remplacer les plats de viande ou de poisson, le menu végétarien peut être composé d’autres aliments d’origine animale (laitages, œufs) ou végétale (céréales, légumineuses).

Une ambitieuse stratégie de transition alimentaire pour Dijon métropole

Au-delà de la loi EGalim1 appliquée sur le plan national, Dijon métropole fait de cette transition alimentaire un réel projet porteur d’ambition. Afin de favoriser une alimentation plus saine, Dijon métropole octroie chaque mois, depuis novembre des chèques alimentaires ciblés sur les fruits, les légumes et légumineuses à deux cents personnes, sélectionnés sur critères sociaux. “Le constat, c’est que la consommation de fruits et légumes est insuffisante pour tous” explique Philippe Lemanceau, conseiller municipal, et vice-président de la Métropole en charge de la transition alimentaire, au quotidien régional français Le Bien Public. 

Des coupons préfinancés pour acheter des fruits, légumes ou légumineuses comme levier de meilleures pratiques alimentaires. C’est le pari que tente Dijon pour équilibrer les paniers des populations les plus précaires, souvent trop pauvres en produits frais et sains. Cette stratégie de transition alimentaire particulièrement ambitieuse repose sur l’objectif d’impulser une nouvelle dynamique territoriale alimentaire, durable, accessible, profitant davantage à la fois au producteur et au consommateur. 

“Je pense à la dimension sociale, essentielle : l’alimentation de demain sera saine et durable mais n’aura de sens que si elle est accessible à toutes et à tous. Je refuse l’idée même d’une alimentation à deux vitesses.” explique François Rebsamen, maire de Dijon, président de Dijon métropole dans un dossier de presse. 

La monnaie intelligente UpCoop

Chèque de Services est un titre de paiement à usage dédié pour l’achat de biens de première nécessité. Ce chèque d’accompagnement personnalisé (CAP) simplifie le versement des aides sociales par les différents acteurs publics et sociaux (villes, CCAS / CIAS, départements, associations, CAF, organismes sociaux…) et apporte une aide financière immédiate aux personnes en difficulté (jeunes, personnes âgées ou handicapées, familles…)  

Il présente 3 avantages : 

  • Optimisation des dépenses publiques : Gestion simple des dispositifs sociaux et maîtrise des moyens alloués grâce au contrôle de l’effectivité des aides financées. 
  • Valorisation des politiques sociales : Impact immédiat et durable sur vos administrés les plus fragiles. Tous les bénéficiaires sont anonymes pour respecter leur dignité et favoriser l’autonomie et la sociabilité. 
  • Soutien de l’économie locale : Possibilité d’effectuer des achats dans un vaste réseau de prestataires affiliés (commerces de proximité, grandes enseignes…) grâce à l’usage des titres limité au territoire. 

La coopérative UpCoop mobilisée pour une alimentation saine pour tous

Aux côtés des acteurs publics, UpCoop s’engage à relever les grands défis des territoires, dont la transition alimentaire et l’accès à l’alimentation saine pour tous. Cet engagement se traduit par la mise à disposition de solutions qui permettent à l’action publique de gagner en efficacité et visibilité.  

En 2022, UpCoop s’est associé à Biocoop dans une démarche d’expérimentation ouverte, proposant une nouvelle “monnaie intelligente” sociale et durable. Cette initiative offre aux bénéficiaires une bonification lors de l’utilisation des chèques de services UpCoop pour un achat bio, durable, ou circuit court. En tant qu’acteurs coopératifs de l’alimentation, engagés au sein de l’Économie Sociale et Solidaire, l’objectif est d’encourager et de démocratiser l’accès durable à une alimentation de qualité, soutenir la production durable et locale, tout en préservant la liberté de choix à la consommation des bénéficiaires. Un premier test de bonification est mené dans un magasin Biocoop à Montreuil. Consultez l’article de l’hebdomadaire Le Journal du Dimanche !

UpCoop s’engage également dans des partenariats porteurs de sens, tels que celui avec l’association Bleu-Blanc-Cœur, qui œuvre pour améliorer la biodiversité dans nos paysages et ramener de la qualité nutritionnelle et environnementale jusque dans nos assiettes. Découvrez l’article : Bleu-Blanc-Cœur, association engagée pour l’alimentation saine et bonne !

Choisir UpCoop, c’est choisir une coopérative engagée !

Zoom sur l'Essentiel
avec la newsletter UpCoop !

  • Contenus premium et des actualités pour vous inspirer
  • Éclairages et conseils en lien avec votre métier (Dirigeants, RH, CSE, Managers …)
  • Cas pratiques et témoignages de clients ou d’experts
  • Agenda des évènements à ne pas manquer

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

17.05.2024

A la découverte des musées avec UpCoop

Préparez-vous à une immersion culturelle ! Le 18 mai 2024, la France célébrera simultanément deux événements majeurs : la Journée internationale des musées, placée sous le thè...

22.04.2024

UpCoop soutient le prix des libraires, la pratique de la lecture et le commerce local

A l’occasion de la journée mondiale du livre le 23 avril, célébrons la lecture ! La coopérative UpCoop qui propose les solutions culturelles et militantes Chè...

19.04.2024

Comment un accès plus équitable à la culture passe aussi par l’action sociale ?

Un meilleur accès à la culture renforce l’efficacité des actions sociales à l’égard des populations qui ont le plus besoin d’un soutien. Pour susciter les envies, cela sous-entend ...

16.04.2024

Comment redonner de l’attractivité aux métiers de la fonction publique ? 

Le constat est sans appel. Les carrières publiques ne font plus recette, les candidats aux concours se font alors plus rares et la fonction publique peine à recruter. Si l’...

27.03.2024

Achats responsables, comment les mettre en œuvre au sein d’une collectivité ?

En déployant une politique d’achats responsables, les collectivités locales œuvrent pour la transition écologique et la lutte contre les inégalités.  Pour y parvenir, et ré...

Le commerce local : un cercle vertueux pour nos territoires

La prise de conscience environnementale, couplée à la volonté de préserver l’authenticité et le dynamisme des territoires, a suscité un intérêt renouvelé pour un commerce plus ...
Retrouvez toutes les actualités liées